Beauxbatons & Magie
Bonjour et Bienvenue à Beauxbatons jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Beauxbatons, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des filles, mais si tu es un garçon il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Félin(e) d'Or, Loup(ve) d'Argent, Renard(e) de Fer) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 7 ans!
Sans compter que vous avez 8 matières obligatoires (Sortilèges et Enchantements, Potions, Histoire De La Magie, Botanique, Métamorphose, Maintien, Physique & Mentale, Ecriture) et qu'à partir de votre 5ème année vous devrez choisir un certain nombre d'Options, selon votre niveau (Equitation/course, Etude des moldus, Danse, Divination).
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Beauxbatons! A moins que Durmstrang ou Poudlard ne te tente?


Partirez vous à la recherche de votre prophétie ?
 

Partagez | 
 

 Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mes hiboux : 1670
Date d'inscription : 25/06/2014
avatar
3ème année | Renards de Fer
MessageSujet: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   Jeu 29 Sep - 17:02

Cachée derrière un mur, à l'angle du couloir où se trouvait la salle commune des Félins d'Or, Eléonore guettait le moindre mouvement qui laisserait entendre que les personnes à l'intérieur daignerait bien sortir. La demoiselle était assise, dos contre le mur, vêtue de son uniforme d'élève des Renards de Fer. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici, elle y était venue plusieurs fois l'an dernier et c'est là qu'elle avait rencontré Aaron, mais celui-ci n'était pas revenu cette année, bien qu'elle ignore complètement pourquoi. En réalité, cette année, elle ne connaissait personne de la maison des félins d'Or, mais elle comptait bien apprendre à connaitre le p'tit nouveau. Et c'est pour cette raison qu'elle faisait le gué, au coin du couloir, en espérant qu'il sorte à un moment donné ou à un autre... Croquant dans une baguette réglisse qu'elle avait amené pour se distraire pendant sa planque, Ely regarda de chaque côté du couloir mais il n'y avait personne.


Il n'y a jamais personne ici de toute façon. Sincèrement, il y a les cours de divination qui se passent à côté, mais il n'y avait jamais personne, à croire que personne ne s'intéresse à cette option. Je suis venue ici plusieurs fois l'an dernier, pour venir voir Aaron ou l'accompagner à sa salle commune et je n'y ai jamais croisé personne d'autre que lui. Enfin presque. C'est vrai qu'il y a une autre fille chez les Félins d'Or, je l'ai évité plusieurs fois l'an dernier en changeant de couloir pour monter ici, mais du coup, elle ne m'a jamais posé problème. Ce qui veut dire que les deux seules personnes que je peux croiser ici, sont les deux élèves de Félins d'Or. Techniquement, je ne devrais donc courir aucun risque d'être rappelée à l'ordre puisqu'aucun adulte ne devrait venir dans le coin. En fait, théoriquement, je ne viole absolument pas le règlement. Il n'interdit absolument pas les élèves des autres maisons de venir ici, il est juste dit que c'est la tour des Félins d'Or. C'est encore moins interdit que des cours sont dispensés dans cette même tour. Mais bon, je sais que les adultes pourraient juger que je n'ai rien à faire ici, d'autant plus que je suis à côté de la salle commune des Félins d'Or. En même temps, c'est pas comme si je pouvais y entrer avec le sortilège qu'ils ont mis pour bloquer l'entrée...

Je me penche une nouvelle fois pour vérifier s'il y a quelqu'un mais je ne vois personne. Un russe... Le nouvel élève des Félins d'Or est un russe. Imaginez un peu la vie qu'il a dû avoir!! Je sais bien que pour lui, ça doit être normal, mais pas pour moi, c'est fascinant! J'ai hâte d'en savoir davantage sur son mode de vie là-bas. Peut-être qu'il pourrait même m'apprendre quelques mots en russes? Je lui apprendrais à perfectionner ne français en échange, ce serait cool! Je me remet droite quand je me rends compte que les bruits de pas que j'entendais n'étaient pas un bruit lointain mais étaient très proches et venaient de ma droite.

Oups...

♣ ------ ♣ ------ ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 731
Date d'inscription : 30/12/2014
Mon âge IRL : 19
avatar
6ème année | Félines d'Or
MessageSujet: Re: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   Dim 16 Oct - 21:21


    Arriver en retard n'était même pas une option envisageable pour Juliette. Le concept même de faire poiroter quelqu'un l'exaspérée au plus au point. Et pourtant ce n'était pas comme si elle accordait beaucoup d'importance aux autres, mais dans ce cas là c'était surtout une question de bienséance. Ainsi comme à son habitude elle quittait la salle commune des félines quinze minutes avant l'heure requise pour rejoindre sa sœur. Normalement elle ne mettait pas plus de dix minutes pour atteindre le rez-de-chaussé. Après tout ce n'était pas comme si elle allait avoir l'envie de s’arrêter au détour d'un couloir pour papoter avec un élève. Et puis de toute manière les couloirs de la tour Ouest était rarement vivants.

    Pourtant aujourd'hui la Brétignie vit avec étonnement quelque chose bouger au fond du couloir. En s'avançant elle remarqua qu'il s'agissait de la gamine qui avait débarquée chez les renards l'année précédente. Insupportable d'après ce qu'elle avait entendu dire, ce qui était en soit pas si surprenant venant d'un membre de cette maison. Juliette ne put se retenir de prononcer un «qu'est ce qu'elle fait là celle là» inaudible. Déjà qu'elle n'aimait pas la compagnie des autres alors si en plus elle devait se coltiner un renardeau c'était l'enfer.

    Tu n'as rien à faire ici alors je te conseille de partir.

    Bien sûr elle n'avait aucun statut et donc aucun ordre à donner, mais ce couloir était le sien où plutôt celui de sa maison, cela revenait au même. La fillette n'avait rien à faire là point final. Juliette pressa ainsi le pas pour arriver plus rapidement à sa hauteur, puis elle adopta son fameux regard hautin. Bien sûr elle était plus grande que la gamine ce qui donnait, selon elle, un petit effet supérieur supplémentaire.

    Maintenant si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 1670
Date d'inscription : 25/06/2014
avatar
3ème année | Renards de Fer
MessageSujet: Re: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   Ven 21 Oct - 13:44

Je n'ai pas le temps de me dissimuler derrière le coin du mur, ou même d'essayer de me relever que j'entends une voix féminine retentirent. Oh Merlin, ce petit ton autoritaire... C'est dingue ce que les gens aiment donner des ordres... En fait, je médise un peu... La voix me conseille de partir, seulement. Mais bon, le ton qu'elle donne ne laisse aucun doute sur la nature du conseil... Et cette manière de dire que je n'ai rien à faire ici. D'abord, si, j'ai quelque chose à faire ici, j'attends quelqu'un. C'est quoi cette arrogance qui permet aux gens de prétendre savoir ce que d'autres ont à faire à tel ou tel endroit? Zut, je vais et je reste où je veux. C'est une école, pas une prison! Un soupir s'échappe de ma poitrine mais je ne fais pas un geste pour bouger d'ici. A quoi bon? Je vais pas me tirer cinq minutes pour revenir quand la fille aura le dos tourné. Franchement, ce serait une perte de temps incroyable... Sans oublier l'hypocrisie que ce serait... Enfin, si je n'ai pas le choix, je jouerais cette petite comédie mais bon...

Comme si ça suffisait, les pas s'approchent. Manifestement, la fille tient absolument que je décampe et veux le voir de ses propres yeux. Mais qu'est-ce que ça peut lui faire que je sois là ou ailleurs? J'ai pas uriné devant sa porte ni casser de sculpture de glace, j'attends juste gentiment son camarade de maison en mangeant une baguette réglisse. Franchement, j'ai déjà fait pire. Les pas s'arrêtent à côté de moi et je daigne lever les yeux sur la Féline d'Or. Ces longs cheveux blonds tombent à côté de son visage alors qu'elle porte sur moi un regard hautain. Comme quoi l'arrogance n'est pas l'apanage des adultes, des adolescents en sont aussi capable. A croire qu'ils ont oubliés combien ce genre d'attitude est insupportable. En même temps, celle-là a presque l'air adulte. Elle ponctue son arrivé d'un "maintenant si possible" faussement poli mais qui, clairement, m'invite à décamper. Non, m'ordonne de décamper.

Ne pas s'énerver. Ca ne servirait strictement à rien. Moi, je veux juste qu'elle me fiche la paix et je parie que sa vie de jeune adulte super intéressante et importante doit l'appeler ailleurs. Il faut juste que je sois patiente. Plus facile à dire qu'à faire... Voyons, que ferait Tat'Mira face à ce genre de personnes... Trop facile...



La jeune fille, le minois levée vers la Féline d'Or, lui adressa un sourire aimable, faisant fi de l'aspect autoritaire de l'attitude et de la voix de son interlocutrice pour lui répondre gentiment :

- Merci du conseil, mais je vais m'abstenir. Bonne journée.

Puis Eléonore croqua dans sa baguette réglisse sans la quitter du regard, avec un petit sourire en coin. Elle savait qu'elle frisait l'insolence, mais, après tout, c'était la Féline d'Or qui la cherchait. Puisqu'elle avait décidé de jouer les adultes rabat-joie, Léo se ferait une joie d'être à la hauteur du rôle qu'elle venait de lui mettre sur les épaules : la gamine insolente.

♣ ------ ♣ ------ ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 731
Date d'inscription : 30/12/2014
Mon âge IRL : 19
avatar
6ème année | Félines d'Or
MessageSujet: Re: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   Ven 16 Déc - 17:43

    Juliette venait-elle d'avoir une hallucination auditive ? Ou était-elle simplement en train de rêver ? Elle n'en croyait pas ses oreilles. La gamine venait sérieusement de dire ça. C'était le summum de l'insolence. Non seulement sa présence sur le territoire des félins était une faute, mais elle en rajoutait une couche. Elle aurait dû purement et simplement déguerpir la queue entre les jambes et la tête baissée. Juliette à son âge se serait contentée d'un simple regard méprisant et serait partie. Mais non certain devait en faire toujours plus pour paraître et se sentir intéressant. Désolant !

    Mais devant une telle surprise et surtout devant tant de bêtise Juliette ne pu retenir un rire qui sonnait volontairement très faux. Comme si la petite blague du renardeau l'avait convaincu. Le pire était qu'il était fort probable qu'elle trouvait sa réplique drôle voir pire intelligente. Bien entendu ce n'était pas le cas et ça n'allait pas rendre la féline plus aimable.

    Ok tu es bien mignonne et bien drôle mais je ne pense pas que tu sois stupide au point de n'avoir pas saisi le sens de mes mots. Ou alors le niveau intellectuel des Renards est tombé bien bas.

    La Brétignie aurait presque rajouté «ce qui ne me surprendrait même pas» mais la jeune fille ne méritait pas autant de sarcasme. Et puis le sujet n'était pas la rivalité entre les maisons, sinon elle s'en serait donnée à cœur joie, mais bien sa présence non désirée et dérangeante. Juliette reprit alors immédiatement.

    Alors dit moi, faut il que je t'explique plus clairement ou bien tu es déjà capable de comprendre que tu n'es pas à ta place ici et qu'il est sûrement temps pour toi de partir.

    Elle n'allait sûrement pas apprécier qu'on lui parle comme on parlerait à un troll mais en toute honnêteté Juliette s'en moquait comme de sa première carte Chocogrenouille. Elle n'était pas là pour créer des liens ou pour faire bonne impression auprès des autres élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 1670
Date d'inscription : 25/06/2014
avatar
3ème année | Renards de Fer
MessageSujet: Re: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   Mar 3 Jan - 14:58

    Imperturbable, avec un petit sourire en coin, Eléonore la regarda rire faussement. Le mépris, vraiment? C'était tout ce qu'elle avait trouvé pour l'atteindre? Comme si elle le pouvait... Eléonore continua de manger sa baguette réglisse sans quitter du regard la féline d'or. Elle ne semblait pas être particulièrement aimable et pas non plus de très bonne humeur, mais la jeune fille n'avait pas l'intention de se faire marcher sur les pieds parce que madame s'était levé du mauvais pied. Elle n'avait pas le droit de rentrer dans la salle commune des Félines d'Or, ça, elle le savait et, de toute manière, ça lui était impossible. Mais rien n'interdisait dans le règlement que les membres des autres maisons se baladent dans la tour des Félins d'Or. Et puisqu'elle attendait quelqu'un, Eléonore estimait avoir toutes les raisons du monde de ne pas bouger de sa place. Surtout qu'elle ne gênait personne ici. Pour une fois, elle n'essayait de ne rien détériorer, n'essayait pas de violer le règlement ni de découvrir un passage secret... Non, elle attendait juste quelqu'un sagement.

    Bien mignonne et bien drôle? Merci beaucoup, je fais de mon mieux. Pas pour être mignonne, hein, pour être drôle. Mais c'est agréable de recevoir ce genre de compliments, c'est assez rare que ça arrive. Je lève donc un chapeau imaginaire tandis qu'elle poursuit. La suite est moins flatteuse, cela dit. Enfin presque. Je crois bien que c'est elle qui n'a pas compris. J'ai saisis le sens de ses paroles, j'ai juste décidé de ne pas suivre son conseil, ou son ordre, ou peu importe ce que c'est. Je n'obéis pas aux adultes quand leurs ordres me paraissaient injustes ou contraire à mes principes, je vais pas obéir aveuglement à une pseudo-adulte... Je ne suis pas assez stupide pour ça.

    Je prends un air appliqué de petite fille modèle quand elle reprends la parole. Lui dire quoi, je me le demande? Mais sincèrement, elle me tends de ces perches... J'aurais pu le rabattre dix fois son caquet si je l'avais voulu, mais j'aurais dû l'interrompre dans son petit monologue. Je m'en serais voulu de lui retirer la délicieuse possibilité de s'écouter parler. Manifestement, elle se croit supérieure à moi et très intelligente. Y croire ne coûte pas grand chose. Rêver n'a pas de prix. Je ne parle pas de son intelligence, bien sûr, c'est une Féline d'Or, elle est quand même censé avoir deux sous de jugeote. Censé, mot important.

    J'esquisse un sourire naïf, béat et idiot avant de lui répondre avec une voix enfantine :

    - Je veux bien que tu m'expliques ô toi, grande sorcière à l'intelligence infinie. Dans ma grande naïveté, je ne pensais pas gêner le passage ou déranger les rares élèves qui passent dans le coin, mais j'ai dû sous-estimé le bruit de la mastication et la longueur de mes jambes qui prennent assurément toute la longueur d'un couloir tellement peu emprunté qu'on se demande s'il a une réelle utilité.

    J'avoue, j'aurais pu faire plus court. Non, c'est vrai, la première phrase seule suffisait à la faire courir davantage. Je veux dire, elle a l'air d'aimer parler et une seule phrase l'a relancée tout-à-l'heure. Mais je suppose que j'aime m'entendre parler également... Avec le même petit sourire innocent, je termine ma baguette réglisse, avide d'entendre ce qu'elle va pouvoir me sortir pour justifier son attitude hautaine et son ordre incongru. Elle n'est pas préfète, et aucune ligne du règlement rend illégale ma présence ici, alors comment va-t-elle justifier sa mauvaise foi et le fait qu'elle se défoule sur moi pour uen raison que j'ignore? J'ai hâte.

♣ ------ ♣ ------ ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment ça, j'ai rien à faire ici? [Juliette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beauxbatons & Magie :: Le domaine :: Le Palais :: Tour Ouest-
Sauter vers: