Beauxbatons & Magie
Bonjour et Bienvenue à Beauxbatons jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Beauxbatons, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des filles, mais si tu es un garçon il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Félin(e) d'Or, Loup(ve) d'Argent, Renard(e) de Fer) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 7 ans!
Sans compter que vous avez 8 matières obligatoires (Sortilèges et Enchantements, Potions, Histoire De La Magie, Botanique, Métamorphose, Maintien, Physique & Mentale, Ecriture) et qu'à partir de votre 5ème année vous devrez choisir un certain nombre d'Options, selon votre niveau (Equitation/course, Etude des moldus, Danse, Divination).
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Beauxbatons! A moins que Durmstrang ou Poudlard ne te tente?


Partirez vous à la recherche de votre prophétie ?
 

Partagez | 
 

 Je suis peut-être plus que de passage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mes hiboux : 1670
Date d'inscription : 25/06/2014
avatar
3ème année | Renards de Fer
MessageSujet: Je suis peut-être plus que de passage.   Ven 4 Mar - 1:01


Hi, I'm Eléonore McMillan


I- Identity card


Nom: McMillan

Prénom: Eléonore Anastasia Louise

Surnom: Ely par son entourage mais elle se surnomme elle-même Léo. Hésitez pas à lui trouver d'autres surnoms... genre Nora, etc...

Age: 11 ans

Date de naissance : 17 Janvier 2116

Sexe: Femme

Nationalité: Franco-anglaise

Lieu de votre habitation: Chez Emma Shaw

Sang: Mêlée

Classe: Ça dépend, tu m’offres combien ?

L'école où tu veux aller: J'ai été pré-inscrite à Beauxbâtons

Année d'étude: 1ère

Plus tard je veux devenir: Parce que vous saviez, vous, à 11 ans ce que vous alliez faire dans dix ans ?

Coffre:87256




II- Personality & Tastes



JE SUIS CE QUE JE SUIS ...

Du haut de son mètre 37, Eléonore se trouve être un peu plus petite que la moyenne des enfants de son âge, elle possède une corpulence tout-à-fait normal puisque sa gourmandise était tempéré, jusqu’à récemment, par la sévérité de Kelly Boot qui était sa tutrice. La jeune fille possède un visage ovale, et aurait probablement une bouille adorable si sa maigre vie n’y avait pas laissé quelques traces, durcissant ses traits. Au centre de ce visage grave se trouvent deux prunelles bleu-vert qui éclaircissent son visage, encadré par des cheveux bruns, fins, coupés courts. Dans ses bons jours, un sourire malicieux peut venir illuminé son visage et adoucir ses traits mais elle affiche plus généralement un air grave et détaché.

Elle est toujours habillée en robe de sorcière, comme sa tante, Miranda & Kelly Boot, sa marraine, lui ont toujours appris. Il y a peu d'éléments avec lesquels elle était en accord avec sa dernière tutrice, mais clairement, Ely ne comprends pas l'intérêt de s'habiller de manière moldu dans un monde de sorciers. De toute manière, elle n'est pas fan des vêtements moldus, elle les trouve trop compliqués à mettre, et un peu nudiste. Bref, ni confortable, ni élégants, et en plus, c'est pas donner!

De part son attitude, l'assurance qui se dégage de sa personne, la jeune fille possède un certain charisme qui lui permet de s'imposer en société, particulièrement parmi les grandes personnes qui s'attendent rarement à la pertinence de ses propos qui touchent souvent justes. Elle n'en oublie pourtant pas l'occasion d'être une enfant car sa petite taille, son agilité et sa discrétion lui permet de passer inaperçue. Ely a eu de quoi s'entrainer à Poudlard pour explorer les lieux sans même que sa tutrice ne s'en rende compte. A l'occasion, elle a même appris à se servir d'une baguette pour déverrouiller une porte mais on laissera cette anecdote pour plus tard.

~~

Comprendre Eléonore demanderait plus de cinq petites lignes, et il n'est même pas certain que cinquante suffirait. Il faudrait avoir vécu sa vie pour comprendre ses choix -le peu qu'on lui a laissé- ses opinions et ses contradictions. La première chose qui frappe chez la jeune fille, c'est son assurance, sa force de caractère, sa fierté, sa détermination et enfin, le fait qu'elle soit extrêmement butée. La vie ne lui as laissé que deux choix : baisser la tête ou la relever. Je vous laisse deviner ce qu'elle a choisit. La jeune fille ne se laisse donc pas marcher sur les pieds, peu importe ce qu'il en coûte, elle tient à sa dignité qu'elle confond parfois avec de la fierté voire de l'orgueil. Il ne faut pas croire pour autant que c'est une fille irrespectueuse, simplement, pour elle, le respect, c'est réciproque et elle ne supporte pas l'arrogance, que ce soit envers elle ou envers les autres. Il faut cependant noter qu'elle tutoie absolument tout le monde, une habitude qu'elle a emprunté à sa tante quand elle avait sa garde, une tante qu'elle admire et garde l'image d'un modèle absolue d'une puissante sorcière, et habitude que Kelly n'aura jamais pu gommer malgré de multiples punitions et reprises.

Au-delà de cette assurance si frappante au premier regard, Ely se trouve être une jeune fille plus sympathique, bien que manquant parfois d'un certain tact, doté d'une grande perspicacité qui lui était nécessaire si elle voulait survivre plus d'une journée sans être enfermé dans un placard lorsqu'elle vivait avec Kelly mais n'a jamais appris à réellement taire les secrets qu'elle pouvait deviner chez les autres.

Plutôt vive d'esprit et assez curieuse pour son âge, elle manque d'une certaine application pour se révéler être une élève modèle mais nul doute que les quatre années passées auprès de Kelly où sa tutrice l'a forcé à étudier comblera les lacunes qu'elle pourrait acquérir en classe... Du moins la première année... voire la seconde. En classe, elle pourra se révéler être différents types d'élèves, un jour discrète, un autre dormeuse, le suivant, participative, le dernier ronchonne... Bref, cela dépend de son humeur et de la matière. En parlant de matière, certes arrivant en première année, on pourrait croire qu'elle n'a aucune expérience magique, mais c'est loin d'être le cas. La Boot a prit grand soin de faire étudier à la jeune fille l'histoire des écoles magiques, mais a déjà été présente a plusieurs des cours qu'elle dispensait, sans oublier les heures d'études passées sur des livres traitant de la maitrise de différents sortilèges (dont certains totalement hors de sa portée), l'intérêt des runes, l'interprétation et la création des prophéties, de la dangerosité des potions et la précision de leurs préparations, sans oublier quelques principes métamorphiques, quelques notions astronomiques et, dernièrement... Kelly l'avait forcé à approcher l'étude de la magie élémentaire. Dit ainsi, cela pourrait presque paraitre impressionnant mais ne vous y trompez pas : Ely n'a retenue que ce qui pouvait l'intéresser et le reste n'a pu rentrer dans son crâne que de force. Nul doute qu'elle va s'empresser de ne plus s'y attacher!

Par-delà les matières scolaires, la jeune fille a eu l'occasion de s'attacher au quidditch, un sport que sa tante adorait et qui a clairement transmis sa passion à la jeune fille qui adorait devenir batteuse. Incompatible avec son physique? Peut-être mais si souhaiter des choses faciles était inné, vous vous doutez bien que ses souhaits n'irait pas plus loin qu'avoir à manger, à boire et dormir! Ely s'est également attaché au jeu d'échec magique qu'elle trouve passionnant mais n'a définitivement pas la patience souhaitée pour faire une bonne joueuse, ce qui ne l'empêche pas d'essayer régulièrement de refaire des parties. Elle collectionne, bien entendu, les cartes de chocogrenouilles. En fait, c'est à elle que Kelly donnait les cartes qu'elle récupérait. Un geste de bonté peut-être!

Les traitements que lui a fait subir Kelly et l'enchainement des tutrices dans sa vie a laissé des marques sur son attitude. La jeune fille reste extrêmement méfiante vis-à-vis des adultes dont elle est appris qu'ils ne s'occupaient jamais que de leurs propres intérêts, eux n'étaient que des pions. Qu'elle joue la sale gosse avec vous, l'impertinente, la gentille, elle aura de vous la même opinion : la défiance. Elle a une grande difficulté à accorder sa confiance, ou alors toute superficielle. Cela ne l'empêche pas d'être poli, seulement d'être sincère. En revanche, vis-à-vis des jeunes gens, l'attitude d'Ely est davantage emprunte de curiosité. N'ayant pas eu une vie "classique", elle est intriguée par ces vies "normales" que peuvent vivre ses camarades. Marquée par les capacités de jugements que tout sorcier semble s’arroger sur son prochain, la jeune fille est du genre à toujours laisser le bénéfice du doute à autrui. Très tolérante, ouverte d'esprit, elle serait capable de refuser de condamner un criminel tant qu'elle n'en a pas compris les motivations. Par exemple, la jeune Illiana qu'elle a déjà croisé à Poudlard sans jamais lui parler, lui inspire peu de sympathie, une pointe d'horreur pour le meurtre qu'elle a effectué, mais surtout beaucoup de peine et de curiosité. Un avis inspiré de l'attitude que Kelly avait envers elle de la traiter comme tous les autres élèves, sans mépris mais sans excès de politesse non plus. Et un avis qu'elle a étendue à la soeur de celle-ci. Si Illiana est ainsi, qu'en est-il de l'adulte? Pour autant, elle ne les apprécie aucunement l'une ou l'autre mais la compréhension d'autrui lui semble aussi important que le contrer s'il vient à être dangereux. Cette tendance à ne pas penser que quelqu'un puisse agir uniquement parce qu'il est foncièrement méchant pourrait bien lui attirer des ennuis et s'assimiler à un brin de naïveté.

Socialement, Eléonore a encore tout à apprendre. Elle ne s'est jamais lié d'amitié avec qui que ce soit à par Marie, une petite moldue qu'elle avait rencontré durant les quelques semaines où elle avait été placé en orphelinat après la mort de ses parents mais elle n'en a plus aucun souvenir de cette fille à part son prénom. Difficile d'imaginer Ely timide après tout ce qui vient d'être écrit et pourtant, il peut probable qu'elle aille vers les autres, préférant les observer de loin, mais elle ne se prends pas la tête vis-à-vis de son intégration à Beauxbâtons. A côté de subir Kelly, tout doit être plus facile! Quoi? Elle risque pas d'être pendue la tête en bas pendant trois heures parce qu'elle a ouvert la bouche au mauvais moment? Bon, bah voilà.

Apprendre à la connaitre sera pourtant un défi difficile à relever. Loyale en premier lieu envers ses principes et sa volonté de rester honnête avec elle-même, elle méprise l'injustice même si elle a appris qu'on ne pouvait pas toujours le combattre. Sa détermination a mené ses idées à terme pourrait être confondus avec du courage mais il est possible que ce ne soit que du mimétisme de sa tante dont le courage s'approchait plus de la témérité ou du suicide. Malgré son manque de patience notable, sa difficulté à rester tranquille quand elle s'y sent forcée ou encore son impétuosité, sa vivacité d'esprit en fait une jeune fille plutôt intelligente, d'une grande curiosité intellectuelle, plutôt maligne voire fourbe à ses heures perdues. Mentir n'est pas un problème pour elle du moment qu'elle considère que c'est juste. A 11 ans, clairement elle ne sait pas mentir aussi bien mentir que son ancienne tutrice, mais à cet âge... Les adultes ont tellement tendance à vous croire innocents que ses lacunes en la matière peuvent passer inaperçus.


Alors? Après tout ça -et nous n'avons qu'effleurer son caractère et sa manière de penser - vous êtes sûr que vous voulez connaitre son histoire?

 

Ҩ les glaces de Florian Fantarôme (et les friandises de manière générale) Ҩ Kelly Boot Ҩ Déstabiliser les adultes Ҩ Bosser durant des heures Ҩ Collection les cartes de Chocogrenouilles Ҩ L'histoire de la magie Ҩ Faire de la magie Ҩ L'égoïsme des adultes Ҩ Le Quidditch Ҩ La politique Ҩ


III- Once upon a time ...



VOICI MON HISTOIRE ...
☼ Je m’appelle Eléonore Anastasia Louise McMillan. Et c’est un nom vraiment inutilement long. Alors on va s’empresser de l’oublier et tu vas juste retenir Ely, d’accord ? J’aime bien Louise mais… Ma mère devait vraiment être fleur bleue. On ne choisit pas un nom pareil quand on est quelqu’un de censé ! Je n’ai pas connue ma mère. D’après tat’Mira et ma dernière tutrice, elle est morte avec mon père en se battant. Contre qui et pourquoi ? Mystère. Je ne le saurais probablement jamais puisque les adultes me baladent de main en main en m’éloignant toujours davantage de ma famille de sang. Ma dernière mummy attitré est Emma Shaw, une sorcière que la chinoise m’a choisi. Je crains le pire. Mais, on ne raconte pas son histoire en commençant par la fin alors je vais essayer de faire en sorte que votre cerveau puisse suivre. Je sais, je suis adorable de me mettre à votre portée.

☼ Je suis née le 17 janvier 2116, à l'hôpital St-Jacques d'Aldenberg à Orléans, une nuit sombre et pluvieuse, et ait poussé mon premier cri au même moment où le tonnerre a roulé et qu'un éclair a déchiré la nuit. Peut-être une manifestation de ma magie. En tout cas, je sais que mes parents n'étaient pas très rassurés parce que l'orage n'avait rien de magique. Mon prénom, ils me l'ont donnés en l'honneur d'une célèbre combattante du 18ème siècle qui s'est battue au nom de l'égalité entre les races magiques, Eléonore de Garren. Quant à Anastasia, c'est un clin d'oeil à cette féministe russe qui est allé abattre un million de tigres blancs en Sibérie. Enfin, Louise... Juste parce que c'est un nom qui sonne royale. Je me vois encore l'éclair de fierté dans les yeux de mes parents quand ils m'ont choisit ce nom...
Nan, je déconne, j'ai aucun souvenir de ma naissance, bizarrement! Nom mais franchement "nuit sombre"... personne ne saisit le paradoxe? Et vous croyez vraiment qu'un bébé peut provoquer un éclair?Qui irait abattre des tigres? Et le rapport avec le féminisme?  Quant aux prénoms... Je n'ai pas la moindre idée du pourquoi du comment et je ne le saurais jamais, mes parents sont morts.
Je ne rigole pas.
Catherine Gabin et Willow McMillan, c'est ainsi qu'ils s'appelaient. J'ai juste leur nom, c'est Tat'Mira qui me l'a dit mais c'est la seule chose que j'ai d'eux. Ils sont morts quand j'avais 3 ans et l'assistance sociale m'a placé dans un orphelinat en attendant que Tat'Mira ne vienne me chercher. Je sais que je m'y suis faite une copine qui s'appelait Marie mais je n'ai pas le moindre souvenir d'elle non plus. Je sais que j'ai deux autres oncles, des frères de Willow et Tat'Mira mais je ne les ai jamais rencontré et je suppose que si Tat'Mira a préféré me confier à mon bourreau plutôt qu'à ses frères... J'ai peur de ce qu'ils peuvent être...

☼ Bref, j'avais 3 ans quand Tat'Mira m'a recueillit. Comment vous décrire Miranda...? C'est la meilleure sorcière qui puisse exister. Personne ne lui arrive à la cheville. Elle pourrait mettre la mort au défi et la vaincre. Se lancer un corps perdu dans un combat perdu d'avance et arracher la victoire. Mentir avec classe. Voler sur un balai à la perfection. Sauter du quatrième et s'en sortir. Parce qu'elle a Tou-jours un plan B. Elle retombe toujours sur ses pieds.
Etait. Arrivait. Pouvait. Se Lançait. Arrachait. Mentait. Volait. Sautait. Avait. Retombait.
Elle serait morte quelques mois après m'avoir récupéré et m'a confié à la chinoise qui travaillait avec elle à ce moment-là. D'après Shaun, son meilleur ami à Tat'Mira et la chinoise, elle s'est battu comme un diable pour vaincre des sorciers super puissants.
Il est gentil Shauny mais il me prend un peu pour une idiote, je pense. Il était pas là, c'est la chinoise qui la vu mourir et j'ai pas confiance en elle. Tat' s'en est toujours sortit et je suis persuadée qu'elle est encore en vie. Simplement, elle ne peut pas venir me récupérer parce qu'elle est trop occupée à sauver sa propre vie! J'ai confiance en Tat'Mira. J'ai toujours confiance en elle et ça ne changera jamais. Parce qu'on se ressemble.

☼ Quelques semaines après mon anniversaire, la chinoise m'a récupéré. Je comprends pas pourquoi c'est pas Shaun qui m'a prise. Il aurait fait un tuteur vingt fois plus cool que la Boot. Certes, il se goinfre de friandises, mais on aurait été deux comme ça! Rien n'aurait été pire que... Elle. Et pourtant, Tat'Mira l'a choisit. Elle a dû changer et ou peut-être qu'elle ne la connaissait pas si bien que ça, je sais pas. J'attends de la revoir pour lui poser la question.
Miss Kelly Boot m'a alors emmené en Angleterre. J'avais appris à parler français et il a fallu que j'apprenne à parler en anglais mais j'étais petite, j'avais quatre ans, donc je me suis rapidement adapté. La chinoise m'a collé chez elle pendant qu'elle travaillait au ministère de la magie et rapidement... Et bien, ma nouvelle mummy s'est révélé être en deçà de mes attentes.
Au début, ça allait plus ou moins, dans le sens où elle ne me portait pas beaucoup d'attention. Je restais à la maison la journée à regarder ses albums photos, à sauter sur le canapé, sur les lits, je faisais des dessins sur les murs, je regardais les magazines portant sur le quidditch... Et puis un jour, elle m'a regardé et m'a dit... Non, je plaisante, elle a rien dit du tout! Les choses n'ont pas changés du jour au lendemain, ça s'est juste empiré petit à petit. Un jour, elle me servait froid, un autre jour, je dormais sans draps car elle les aurait perdus, le suivant, je ne devais plus toucher à ses affaires... Peu à peu, j'ai sentit son regard haineux sur moi, presque dégoûté. En grandissant, j'ai compris qu'il ne s'agissait que d'une nostalgie agressive et de la culpabilité. Mais à l'époque, je ne comprenais pas et je me demandais ce que j'avais pu faire de mal. Avant mes sept ans, j'avais, en tout, déjà passé plus de deux mois sans manger, été suspendus la tête en bas un cinquantaine de fois, deux fois de plus mis au placard et je n'avais plus le droit à un lit.

☼ Puis elle a eu le poste à Poudlard. Professeur. Les gens qui lui ont donné ce poste ne la connaissait pas. Mais c'est à Poudlard que j'ai compris où était le problème. La chinoise n'avait pas de problèmes avec les élèves, juste avec moi. J'ai jamais compris pourquoi et je ne le saurais probablement jamais. Ma vie a un peu changé là-bas, probablement parce que mes pouvoirs ont commencé à se manifester, j'avais sept ans. Elle s'est mise à s'intéresser à moi mais j'ai pas mis à longtemps à comprendre que son aversion pour moi n'avait pas disparu. Elle me regardait toujours avec sévérité, me réprimandait régulièrement. Elle ne s'intéressait qu'à mes pouvoirs, à ma capacité à apprendre. Je sais pas ce qui était le pire : m'ennuyer toute la journée avant ou devoir passer des heures à lire ces manuels ennuyants. Enfin, apprendre à lire puis lire. Elle m'a appris à compter, à lire, à écrire avec elle... C'était pas facile mais au moins je m'occupais. Quand elle allait faire cours, je jouais avec son fléreur et son chat, ils sont adorables, Axel surtout! Mais tout ce qui est petit est mignon, n'est-ce pas? En grandissant aussi il est resté mignon.

☼ Les choses se sont encore empirés après son meurtre. Elle ne me l'a jamais dit mais elle le marmonnait quand elle faisait des cauchemars. Elle était très sombre. Je l'ai haï. Davantage encore que je la détestais jusque-là. J'ai passé plusieurs semaines enfermée dans ses appartements avec l'interdiction d'en sortir, parfois enfermée dans une pièce, d'autres fois pétrifiée, parfois soumise à un sortilège de mutisme. Elle allait mal et c'est moi qui le payait. J'ai cru que ça ne pourrait jamais s'arranger mais elle s'est petit à petit amélioré mais je ne lui ai jamais fait confiance. Elle m'utilisait. Mes pouvoirs magiques l'intéressait, particulièrement le fait que je puisse mettre le feu sans le vouloir à à peu près tout. Je savais qu'elle pouvait péter un câble à tout instant. Je lui ai toujours tenue tête jusqu'au moment où je sentais que j'allais finir la tête en bas. Plusieurs fois, j'ai pu me balader dans Poudlard avec elle et j'ai assisté à plusieurs de ses cours, ce qui m'a permis de remarquer le traitement de faveur différent entre moi et... ses élèves.

☼ A force de travailler sur ses livres assommants, j'ai réussit à assimiler quelques notions de magie. Certains trucs, la chinoise m'a forcé à les apprendre par cœur, et parfois les mêmes choses qu'elle m'avait forcé à apprendre quelques mois auparavant. Il y a des bouts de chapitres que je connais par cœur et qui n'ont parfois pour moi pas le moindre sens. Des trucs sur la métamorphose humaine, d'autres sur de grands personnages historiques qui ont fait des exploits qui ne m'intéressent pas le moins du monde, quelques autres sur la naissance et la maitrise de la magie élémentaire, le fait que la divination est une matière très nébuleuse -ça veut dire quoi nébuleux?- et quelques autres trucs sur les plantes, les potions d'autres choses encore. Y a deux trucs dans tout ça qui m'ont été utiles pour l'instant, la première c'est que je veux faire du quidditch. La seconde, c'est qu'une fois trouvé la cachette des baguettes familiales de ma chère tutrice, et assimiler le principe du sortilège de déverrouillage... quitter le bureau a été une partie de plaisir. Je sortais dès qu'elle avait cours pour parcourir l'école. J'étais assez petite pour passer inaperçue, je me cachais derrière les armures, sous les bancs, dans des alcôves pour éviter que l'on me voit. J'étais dans le couloir le jour où ma chère tutrice a sauvé Illiana de la sévérité de la directrice-adjointe, j'en suis resté bouche bée.  Elle essayait d'être juste envers cette meurtrière en la traitant comme une écolière alors que moi... J'étais traité moins bien... Mais c'était pas le plus important. J'étais le problème dans sa vie, mais en dehors de ça, j'ai essayé d'apprendre d'elle. Certes, elle me haïssait autant que je la haïs mais elle m'utilisait. Alors j'ai décidé de l'utiliser aussi. J'écoutais attentivement toutes les discussions qu'elle avait, j'essayais de comprendre son intérêt, ce qu'elle cherchait... J'ai pas trouvé, mais c'est pas grave, c'était amusant. A un moment, on aurait presque cru qu'elle essayait de se rapprocher de moi, elle a commencé à me parler, à m'expliquer des trucs chiants. Apprendre que Maggie Wight est un loup-garou, c'est pas chiant mais tous ces trucs de magouilles, de complots, d'avis divergents sur les moldus, les sorciers... C'est fatiguant. Les adultes ont le don de se compliquer la vie... Mais je ne lui ai jamais fait confiance pour autant. Jamais je lui pardonnerais. Jamais!

☼ Je croyais que j'avais trouvé le moyen de survivre en m'intéressant à la chinoise mais j'ai vite découvert qu'elle comptait me refiler à quelqu'un. C'est fou ce qu'elle parle en dormant! Visiblement, je servais ses intérêts mais plus assez pour qu'elle me garde. Si Shaun devait me récupérer, ça aurait été génial, mais quand je lui ai demandé si on allait le revoir, elle a été clair que je ne le verrais jamais. Là, j'ai compris qu'elle allait me confier à un ou une inconnu, probablement aussi horrible qu'elle! Emma Shaw qu'elle s'appelle. La Boot l'avait manipulé pour qu'elle quitte l'école et devienne directrice de Beauxbâtons. Je sais pas quel était son intérêt là-dedans mais ça pouvait pas être une bonne chose. Rien de ce qu'elle fait n'est jamais pour le bien des autres! La sorcière avait été professeur à Poudlard et m'avait sembler gentille lors de mes écoutes aux portes mais pour être choisit par l'affreuse, il fallait au moins qu'elle soit aussi terrible. J'attendais avec appréhension et défiance le jour où elle me dormait à ma futur mummy mais ce jour tarda... tarda... Et en fait, il fallu que j'attende encore une année pour qu'elle m'abandonne devant le pas de sa porte. Une année à apprendre à jouer aux échecs, à résoudre des énigmes, à mimer des sortilèges et lire des livres. Je comprends ce qu'elle cherche. Elle allait me donner et elle continuait à m'instruire. A la fin juin, elle m'a annoncé qu'elle devait repartir, qu'elle me dirait pas où, soit-disant pour ma sécurité et qu'elle avait décidé de me confier à une amie à elle, une très bonne sorcière très gentille. J'ai "hâte" de connaitre sa définition de "gentil".



 


IV- Who am I ?



Prénom/Pseudo: Charlotte

Age: 22 ans

Sexe: Femme

Où as-tu trouvé le forum ?: Même réponse qu’avec Nate

Si tu devais ajouter quelque chose au forum ?: Pour l'instant, je redécouvre donc je me permettrais pas.

Tu es un multi-comptes ?: Nate & Davin

Qui est sur l'avatar: Maisie Williams

Scénario ou Inventé?: Personnage inventé mais scénario jamais écrit de Kelly^^

Code:  [color=#FF00FF]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 1321
Date d'inscription : 16/07/2013
avatar
Je suis le big boss
MessageSujet: Re: Je suis peut-être plus que de passage.   Ven 4 Mar - 13:40

Bienvenue à Beauxbâtons Éléonore !
Félicitations pour ta validation !
J'ai bien reçu ton Questionnaire de Répartition et je t'invite maintenant à poster ton sujet de répartition ici où l'un des deux Directeurs (ou les deux) viendra t'annoncer ta Maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beauxbatonsandmagiev.forumactif.org
 
Je suis peut-être plus que de passage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beauxbatons & Magie :: Section sorcière :: Dossiers d'inscriptions et suivi du sorcier :: Sorciers validés-
Sauter vers: