Beauxbatons & Magie
Bonjour et Bienvenue à Beauxbatons jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Beauxbatons, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des filles, mais si tu es un garçon il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Félin(e) d'Or, Loup(ve) d'Argent, Renard(e) de Fer) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 7 ans!
Sans compter que vous avez 8 matières obligatoires (Sortilèges et Enchantements, Potions, Histoire De La Magie, Botanique, Métamorphose, Maintien, Physique & Mentale, Ecriture) et qu'à partir de votre 5ème année vous devrez choisir un certain nombre d'Options, selon votre niveau (Equitation/course, Etude des moldus, Danse, Divination).
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Beauxbatons! A moins que Durmstrang ou Poudlard ne te tente?


Partirez vous à la recherche de votre prophétie ?
 

Partagez | 
 

 Darren Keith O'Neill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Darren Keith O'Neill   Jeu 23 Avr - 16:48


Hi, I'm Darren Keith O'Neill


I- Identity card


Nom: O'Neill

Prénom: Darren Keith

Surnom: Reny, Bambi

Age: 16 ans

Date de naissance : Le 15 Juin 2109

Sexe: Homme

Nationalité: Né d'un père écossais et d'une mère française, il a vécu une bonne partie de sa vie en France !

Lieu de votre habitation: En France, à Rennes. Son père possède aussi une maison en périphérie de Glasgow

Sang: Mêlé, Maman O'Neill se trouve être une sorcière !

Classe: Moyenne

L'école où tu veux aller: Beauxbatons !

Année d'étude: Première année ? Histoire de bien commencer :moutonarcencie

Plus tard je veux devenir: A voir, pour le moment il y a pleins de choses à découvrir !

Coffre: 83548




II- Personality & Tastes



JE SUIS CE QUE JE SUIS ...

Brave gaillard que voilà... Tu te regardes dans le miroir, une dernière fois avant de sortir de la salle de bains. De grands yeux verts, mais pas n'importe quel vert, un vert intense, rappelant le feuillage de certains sapins, encadré de longs cils. Tu les trouves trop longs, pour être ceux d'un garçon. Mais ce n'est pas grave, tu as l'habitude. Cet air un peu voyou... C'est sans doute ce qui attire le regard de certaines filles. Tu passes encore une main dans tes cheveux dressés sur ta tête. Pas de Wingardium Leviosa là-dedans... Juste un peu de gel bon marché. Tu n'es pas bien grand. C'est vrai. Mais... Peut-être qu'en réalité, avec les années qui passent, tu vas devenir géant. Comme ton pote, là... Celui qui donne l'impression de toucher les étoiles. M'enfin... Au fond de toi, tu sais que ça n'arrivera pas. Vous n'avez jamais été grands dans la famille. C'est comme ça. Tu resteras court sur patte, mais néanmoins bien bâtit, à en croire les larges épaules que tu possèdes déjà. C'est l'époque de l'adolescence, mais tu t'en sors plutôt bien. C'est pas comme Charles, ce type a de l'acné, toi, tu passes à côté par on ne sait quel miracle de mère nature. C'est l'âge où tu découvres ton corps en perpétuelle transformation. C'est ce que ta mère te rabâche lorsqu'elle te court après armée de ses tisanes pour bien dormir, et de tous ses produits New-Edge. Elle affirme qu'un esprit sain vit dans un corps sain. Mais... Toi... Es-tu réellement sain ? Tu te le demandes tous les jours. Période de doute et d'incertitude, tu passes des heures à te regarder dans le miroir. Pour rien... Ou pour faire des grimaces. Les autres te voient comme un pitre, ils ne se doutent pas que tu caches derrière cet humour un enfant maintes fois brisé, aux souvenirs disparates de désespoirs. Tu es un de ces enfants du nouveau siècle. L'année chez maman, les vacances chez papa, les voyages, sans cesse, sur les routes lorsque ta mère te traînait de patelin en patelin pour vendre ses articles hippies. Tu te souviens de tout ça. Et de la fragilité de cette femme qu'est ta mère. Tu es brave, elle te l'as toujours dit. Loyal... Ça c'est sûr. Mais pire que tout... Tu as la rage de vivre. On te le dit souvent, mais tu fais la sourde oreille. Tu prends tout trop à cœur. Et dans le fond... Ce monde a fini par te dégoûter. Aussi cruel soit-il... Tu as du mal à voir les petits plaisirs de la vie. Mais lorsque tu t'en rends compte... Tu les chéris comme s'ils étaient des pépites d'or, au fond d'un ruisseau. Un petit renard, souffle ta mère, car tu as toujours un coup d'avance sur les autres. Rusé, vif, les connexions se font d'elles-mêmes. Mais une facette de ta personnalité a tendance à obscurcir ton jugement. Tu vois rouge trop souvent, et tu sais te montrer violent. C'est la vie qui t'a appris ça... Mais tu restes, tout au fond de toi, un enfant qui aimerait s'émerveiller de tout et n'importe quoi. Un gamin qui rêve d'un avenir meilleur, et du bonheur. Comme tout le monde. C'est sans doute pour ça que ta tête effleure les nuages régulièrement.



Ҩ Sa famille Ҩ Les personnes hypocrites Ҩ Contempler seul les étoiles (les soirs où il y en a bien sûr) Ҩ Les 'tu es trop jeune, tu comprendras plus grand'... On ne sait jamais quand on est "grand"... Ҩ Ses vannes boiteuses Ҩ Ce sentiment obsédant de solitude qu'il ressent de temps à autres Ҩ Plonger dans son petit monde personnel... Ce qui consiste à gribouiller sur une feuille tout ce qui lui passe par la tête. Notre ami est un artiste en herbe, il se balade toujours un calepin sous le bras Ҩ L'éducation "à la dure" donnée par son paternel... Ҩ La tarte aux pommes de sa mère Ҩ Cette impression d'être différent et mis à l'écart qu'il ressent depuis tout petit Ҩ


III- Once upon a time ...



VOICI MON HISTOIRE ...

Maman pleurs, elle pleure dans la cuisine. Et toi, tu t'approches, ta main dans celle de ton petit frère. Doucement, à pas de loup, pour pas qu'elle vous entende. Ça lui arrive souvent. Mais Elliot et toi, vous savez que dès qu'elle vous voit, elle sourit. Elle sourit toujours... Maman est une magicienne, elle transforme son visage. Elle rit, elle pleure... Elle change rapidement d'expression. Mais aujourd'hui... Vous n'y arrivez pas, elle dit que vous êtes trop petits pour comprendre. Aujourd'hui, sa baguette magique est bloquée, c'est ce que tu expliques d'une voix douce à ton petit frère. Et vous vous accrochez alors aux jambes de votre mère, en silence, sans un bruit.

« Maman ! Tu vas voir... Papa va revenir. Et... Et nous, on sera toujours là pour toi, tu sais. »


C'était le premier mensonge qui sortait de ta bouche. Et pas le dernier. Chaque personne ment. Pour faire plaisir, pour survivre, pour rassurer. Les mensonges... C'est monnaie courante. Par omission, volontaire, on leur donne de nombreux noms. Papa n'est jamais revenu avec maman, et Elliot est parti avec le paternel, tendis que toi, tu étais avec ta mère, Eleanor. Petit à petit... Tu t'éloignes de ce gamin qui était ton petit frère. Vous êtes loin, l'un de l'autre. Trop loin. Mais... En réalité, n'est-ce pas ça la fraternité ? Penser l'un à l'autre même si on est loin ? Tu avais promis que même si un millier de kilomètre te séparerait de lui, tu ne l'oublieras jamais. Et il avait fait de même.
En réalité, tu te dis souvent que si Maman n'avait pas été autre chose que ce qu'elle prétendait, si elle n'avait pas menti à ton père, il serait resté avec elle. Il ne serait pas retourné vivre dans le manoir de la famille, qu'il avait quitté pour vivre avec ta mère. Quant à elle... Il se trouve que l'abandon n'est pas chose facile, surtout lorsqu'on a un gosse sur le dos. Ta vie ? Tu l'as passé sur les routes, en France. Tu as voyagé, tu as vu, tu as entendu. Maman, elle a toujours été portée sur les plantes médicinales, le pouvoir des pierres, les vertus des fleurs, et tout un tas d'idioties. Tu te demandes encore pour quelle raison elle se plongeait à corps perdu dans des trucs aussi bizarre. Tu suivais l'école comme tu pouvais, une semaine dans l'une, trois dans l'autre. Sans liens, sans attaches... Sans amis. Ça a toujours été comme ça. Mais cette vie a été enrichissante, sur bien des plans. Les gens te voient comme mature. Mais... Que penseraient-ils, s'ils savaient que tu pleures en silence le soir, lorsque la solitude est à son comble, s'ils savaient que tous les jours, tu te lèves en te demandant ce que ton frère peut bien faire de son côté. Puis enfin, tu oses t'ouvrir à ta mère, du haut de tes 14 ans. Tu lui avoues que tu ne rêves que d'une chose... Un véritable chez toi, une vie stable. Tu ne veux pas la blesser, mais tu n'en peux plus. Tu veux vivre normalement. Alors, tu lèves ton regard d'ange vers elle, tu lui expliques. Et elle décide enfin de vous acheter une maison, ainsi qu'une boutique pour son petit commerce hippie. C'est alors que ta vie peut vraiment commencer. Tu vas à l'école comme tout le monde, tu parles avec des gens de ton âge. Mais quelque chose te manque... Tu n'es pas aussi bien que tu l'aurais cru. Une drôle d'impression... Quelque chose d'étrange. Puis tu te rends subitement compte que tu n'es pas normal... Tu fais des choses que d'autres ne font pas. Des choses... Que personne ne sait faire en réalité. Tu en parles un jour à ta mère... Qui t'avoue la vérité. Tu fais partie d'une grande famille de sorciers. Tu es... « Spécial ». Mais le pire... Le pire, c'est cette pointe glacée au creux de ton cœur. Ce pieu froid, qui laisse ses serpents venimeux parcourir tes veines. Tu apprends très vite à discerner ce sentiment. Tu lui trouves même un joli nom... Trahison... Oui... En fait, c'est étrange, car tu es fâché contre elle. Mais en même temps, tu l'aimes de tout ton cœur. Et c'est la première fois que tu découvres qu'au fond... La vie... C'est une sorte de gros paradoxe. Tu apprends aussi qu'Elliot de son côté était au courant, et bien avant toi... Car Elliot se retrouve dans une école pour « sorcier ». En réalité, tu t'attendais plus à une annonce genre... « Reny en fait... Je viens de la planète -insérer un nom improbable ici- et je suis une super-héroïne ! » Ou « En réalité, ton paternel, c'est Super-man ». C'est alors que tu reçois une lettre, une belle lettre dont la calligraphe est soignée, et les lettres argentées. Peut-être n'arrive-t-elle seulement que parce que... Hé bien, tu viens de trouver un « chez-toi » ? Oui... C'est sans doute pour cette raison, pourquoi ta mère cacherait-elle des lettres qui te feraient partir dans une grande école de magie... C'est stupide, n'est-ce pas ?!



IV- Who am I ?



Prénom/Pseudo: Little Sheep, Kun Kun !

Age: 20 ans

Sexe: Femme

Où as-tu trouvé le forum ?: Je suis sur un forum en partenariat avec le vôtre =3

Si tu devais ajouter quelque chose au forum ?: Pour l'instant je suis trop... Nouvelle pour pouvoir vous en faire part !

Tu es un multi-comptes ?: nop

Qui est sur l'avatar: Jensen Ackles

Scénario ou Inventé?: Inventé !



Revenir en haut Aller en bas
Mes hiboux : 892
Date d'inscription : 24/07/2014
avatar
Je suis là pour tout organiser
MessageSujet: Re: Darren Keith O'Neill   Jeu 23 Avr - 19:01

Re bienvenu ! ^^

♣ ------ ♣ ------ ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mes hiboux : 420
Date d'inscription : 06/09/2014
Mon âge IRL : 21
avatar
Civil
MessageSujet: Re: Darren Keith O'Neill   Ven 24 Avr - 19:58

Bienvenue à Beauxbâtons !

Je te souhaite un très bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Darren Keith O'Neill   Sam 25 Avr - 15:57

Merci à toutes les deux pour votre accueil !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Darren Keith O'Neill   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darren Keith O'Neill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beauxbatons & Magie :: Archives :: Archives-
Sauter vers: