Beauxbatons & Magie
Bonjour et Bienvenue à Beauxbatons jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Beauxbatons, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des filles, mais si tu es un garçon il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Félin(e) d'Or, Loup(ve) d'Argent, Renard(e) de Fer) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 7 ans!
Sans compter que vous avez 8 matières obligatoires (Sortilèges et Enchantements, Potions, Histoire De La Magie, Botanique, Métamorphose, Maintien, Physique & Mentale, Ecriture) et qu'à partir de votre 5ème année vous devrez choisir un certain nombre d'Options, selon votre niveau (Equitation/course, Etude des moldus, Danse, Divination).
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Beauxbatons! A moins que Durmstrang ou Poudlard ne te tente?


Partirez vous à la recherche de votre prophétie ?
 

Partagez | 
 

 Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mes hiboux : 752
Date d'inscription : 30/12/2014
Mon âge IRL : 20
avatar
MessageSujet: Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]   Mer 25 Fév - 22:46




     

 
Adam Cavey & Juliette de Brétignie
happiness only real when shared.  
Ta deuxième année d'étude à Beauxbâtons allait toucher à sa fin. Résultat des courses tu ne t’étais pas fait de nouvelles amies. C'était même plutôt l'inverse. C'est que tu commençais à te faire ta réputation de petite chieuse hautaine. Mais peu importe du moment qu'on parlait de toi. Et puis c'est pas comme si l'avis des gens comptaient. Ou plutôt l'avis des gens qui ont tendance à juger dès la première impression.

Enfin quoi qu'il en soit tu voulais profiter d'un dernier instant de solitude dans les jardins avant de devoir affronter les dernières festivités propres à chaque fin d'année. Puis tu avais déjà presque fini de remplir ta valise donc tu pouvais te permettre de te promener ainsi dans le parc. Il y avait un peu de vent, mais ça ne te dérangeais pas plus que ça. Tu te dirigeas naturellement vers le lac trouvant que c'était une bonne idée de plonger tes pieds dans l'eau. Il parait pourtant que ce n'était pas très recommandé de faire ça. Raison de plus pour le faire.

Tu t'assis donc au bort de l'eau en prenant garde de ne pas mouiller tes chaussures. Quelques minutes passèrent avant que tu ne fouilles dans ton sac. Tu sortis alors une lettre que tu avais reçu il y a plus d'un mois et que tu n'avais toujours pas ouverte. Une lettre de ton père. Prenant une grande inspiration tu déchiras l'enveloppe. Tu étais prêtes à lire les mots écrits par ton paternel, mais au dernier moment tu te ravisas. Quel courage ! Tu recherchas donc l'enveloppe pour replacer la lettre à l’intérieur. Mais, parce qu'avec toi il y a toujours un «mais», l'enveloppe que tu avais posé juste là, à côté de toi, venait d'être emportée par le vent.

Tu pris rapidement ton sac et tes chaussures. Et tu te mis à courir pieds nus dans les jardins. Heureusement qu'il n'y avait personne, la rumeur aurait vite fait le tour. Quelques mètres plus loin, l'enveloppe se trouvait au dessus de la tête d'un garçon. Il l'avait forcément remarqué. À  moins qu'il soit complètement aveugle. Quoi que cette possibilité n'était pas à négliger. Mais allait il avoir le réflexe de l'attraper. En tout cas, un coup de pouce de ta part n'allais pas le tuer

Attrape là !

Pas de s'il te plaît. Mis aux oubliettes par la précipitation. C'était pourtant bien bête de ta part d'apporter autant d'importance à un bout de papier.



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]   Mer 4 Mar - 15:29

Quand sonne l'heure des adieux.

Les vacances c'est bientôt, youpi. Δ Juliette et Adam

Cette année avait été la mouvementé de ma vie. Jamais, en espace de temps aussi court, je n'avais eu le temps de faire autant de chose. J'avais rencontré pleins de filles mais toujours très superficiellement. Aucune conversation sur l'économie du pays ou de confession croustillante. Nada. J'ai pourtant fait la fête très correctement, bu de l'alcool et danser jusqu'à plus d'heure. En fait, je n'ai pas vraiment eu le temps de développer ma sociabilité à cause du Tournoi. Pour avoir le bonheur inéluctable d'être perdant, il m'a fallu subir un duel, un cauchemar et une arène peuplé de barges qui ne voulaient que gagner. Je n'ai toujours pas compris pourquoi ça leur importait tant d'être le vainqueur. Ce n'était qu'un jeu. Stupide et barbare certes. Leurs visages restaient ancrés dans ma mémoire, comme des parasites. Jamais je ne pourrais me débarrasser de leurs airs suffisants et désagréables, simplement préoccupé la soif de se sentir supérieur.

Je n'avais pas passé les examens mais m'étant rendu à une majorité de cours et avec l'excuse du Tournoi, je passais en quatrième année après les vacances d'été. Je n'avais pas spécialement hâte. Tout serais aussi ennuyant, heureusement qu'il y avait ce parc où on pouvait profiter du soleil tranquillement. C'était si agréable.

J'étais d'ailleurs en train de profiter de l'astre lorsqu'un cri me fit sursauter. Une fille très pâle m’ordonne d’attraper une enveloppe... Qui se trouve juste au dessus de moi. Je tends le bras pour l'attraper mais je la loupe lamentablement. Je me lève, rattrape rapidement la lettre et m'avance vers sa propriétaire. Rien qu'au poids, je sais qu'elle est vide et ça m'étonne. Pourquoi tenir à une simple enveloppe ? Elle finirait à la poubelle de toute façon.


» Tiens, ton enveloppe. Si je peux me permettre, pourquoi tu cours après une enveloppe vide ? Je demande ça le plus naturellement du monde, en souriant spontanément. Ce n'était pas une manière de lui faire remarquer qu'elle était bête, juste pour savoir. J'aime trop les réponses pour me priver de questions.
© GASMASK


Dernière édition par Adam Cavey le Lun 27 Avr - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mes hiboux : 752
Date d'inscription : 30/12/2014
Mon âge IRL : 20
avatar
MessageSujet: Re: Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]   Ven 17 Avr - 18:20




     

 
Adam Cavey & Juliette de Brétignie
happiness only real when shared.  
Le garçon attrapa ton enveloppe. Tu remarquas tout de même un certain manque d’habilité dans l’acte, mais tu n'allais tout de même pas lui reprocher cela. Il vint immédiatement vers toi et te tendit le précieux papier. Tu lui offris un léger sourire en retour. Venant de toi c'était déjà beaucoup, mais au moins ce n'était pas forcé.  

Maintenant qu'il était juste en face de toi, tu étais certaine de l'avoir déjà vu quelque part. En y réfléchissant bien tu connaissais même son nom. Il s'agissait d'Adam quelque chose, un des deux champions de Beauxbâtons. Pour être honnête tu n'avais pas apporté beaucoup d'attention à cet événement. Tu étais juste certaine que les champions de l’académie n'étaient pas les vainqueurs.

Enfin bref, champion ou non tu avais envie de lui dire que ce n'était pas ses affaires. Que sa question était quelque peu inopportune. Mais tu avais l'intime impression qu'il n'avait pas posé cette question dans le seul but de se moquer de toi. Une question d'intonation et de trait de visage qui ne présentait pas un sourire malicieux.

Tout simplement pour ne pas perdre la lettre qui était à l’intérieure.

Malgré ton impression t'as réponse avait été plutôt cassante. Et sûrement peu claire. Mais pour une maniaque de l'organisation comme toi c'était tellement évident qu'après avoir lu une lettre on la repose dans son enveloppe. Chaque chose à sa place. Tu aurais peut-être dû rajouter ces derniers mots à ton explication. Quoi qu'il l'aurait peut-être pris pour lui quand à sa question qui au première abord était déplacée. Tu repris ainsi d'un ton plus léger.

Au fait, je m'excuse de t'avoir dérangé si brusquement. Moi c'est Juliette.



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


H.RPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]   Lun 27 Avr - 15:27

Quand sonne l'heure des adieux.

Les vacances c'est bientôt, youpi. Δ Juliette et Adam


Au vue de sa réponse, cette fille devait être maniaque. J'avoue que j'ai toujours eu un peu de mal avec les gens maniaques, ils sont beaucoup trop ordonnés pour quelqu'un d'aussi bordélique que moi. Mais je n'allais pas la planter là à cause d'un défaut. Evidemment que non. Je n'étais pas genre ce type. Je ne côtoie pas la perfection. Elle est tellement lassante.

Lorsque que j'entendis je ne pû m'empêcher de faire une blague stupide. Je fis une courbette, lui pris la main, la lui effleura des lèvres et me redressa.

» Roméo, pour vous servir, dis-je avec un sourire.

D'accord, c'était lamentable et ça faisait mec en chien qui trouve un moyen ridicule de draguer. Mais à vrai dire, j'en avais rien faire. Je m'amusais  comme je pouvais. Je décide redevenir sérieux un instant. Ok, non, je ne vais pas essayer, c'est beaucoup plus amusant d'être rieur.

» Et tu ne m'as pas dérangé, j'adore courir après les enveloppes vides. Et mon prénom c'est Adam en fait. Pas Roméo. Mais ça je pense que tu l'avais compris. Je ne fais que des blagues pas drôles, c'est plus fort que moi.

Les mauvaises langues diront que je me fous d'elle, moi je dirais que je fais de l'humour. Certes toujours plus catastrophique mais j'aimais rire en mon fort intérieur. J'espère qu'elle le prendra bien. Je ne suis pas très doué pour les premiers contacts.

J'attendais patiemment sa réponse quand le soleil se mit à chauffer. En l'espace de quelques secondes, il faisait nettement plus chaud. Encore un élève qui s'entraîne à je ne sais trop quoi, il avait dû mettre une loupe géante au dessus de nous. En tout cas, j'étais en sueur et pleins d'élèves s'abritèrent sous des arbres ou rentrèrent même carrément dans le  château. Ils exagéraient. Certes il faisait chaud mais pas à ce point.

Et comme d'habitude, une idée foireuse et défiant toute logique m'apparu.

» Tu te baignes?

En trente secondes j'étais en caleçon. Je n'avais jamais été vraiment pudique, et la chaleur effaçait mes complexes. En fait je ne complexais pas. Non pas que j'étais un Dieu, loin de là. Juste parce que je ne voulais détester mon envelopepe physique. S'accepter comme on est, et tout le bordel. Plus facile à dire qu'à faire mais j'avais l'avantage d'être légèrement musclé d'avoir évité l'acné. Ca me suffisait.

Et je plonge dans l'eau, cette eau anormalement clair pour une eau de lac. J'émerge avec un sourire, la fraîcheur du lac contre-balance avec la chaleur du soleil. C'est la température idéal.

© GASMASK


Hors RPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant que sonne l'heure des adieux. [Adam & Juliette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beauxbatons & Magie :: Section sorcière :: News du forum :: Vie exclusive de quelques sorciers-
Sauter vers: