Beauxbatons & Magie
Bonjour et Bienvenue à Beauxbatons jeune sorcier!

Si tu n'as pas encore mit un pied dans notre univers magique, il est obligatoire d'aller s'inscrire dans notre Monde. Ici, ce n'est qu'une école!

Si tu es déjà inscrit et que tu as choisis d'étudier à Beauxbatons, qu'attends-tu pour aller en cours?

Tu veux en savoir un peu plus? Alors saches que Beauxbatons accueille principalement des filles, mais si tu es un garçon il reste encore de la place Wink
Vous serez réparti dans l'une des trois maisons (Félin(e) d'Or, Loup(ve) d'Argent, Renard(e) de Fer) et vous devrez tout faire pour la faire gagner! Cette maison sera donc votre seconde famille, et ce pendant 7 ans!
Sans compter que vous avez 8 matières obligatoires (Sortilèges et Enchantements, Potions, Histoire De La Magie, Botanique, Métamorphose, Maintien, Physique & Mentale, Ecriture) et qu'à partir de votre 5ème année vous devrez choisir un certain nombre d'Options, selon votre niveau (Equitation/course, Etude des moldus, Danse, Divination).
Un programme bien chargé n'est-ce pas? Alors ne perds pas ton temps et dépêches toi de rejoindre Beauxbatons! A moins que Durmstrang ou Poudlard ne te tente?


Partirez vous à la recherche de votre prophétie ?
 

Partagez | 
 

 Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]   Sam 4 Jan - 14:03

Être préfète en chef, c’était avoir des obligations. Veiller à ce que les règles soient respectées, surveiller les étudiantes qui fauteraient, aider celles qui en auraient besoin. De loin, le dernier des trois buts était mon préféré. J’adorais venir en aide aux autres. Sincèrement. Et je ne me forçais même pas. Lestat disait que j’étais trop…Altruiste. Vous me trouvez trop altruiste, vous ? Je ne pense pas. Bref. Ce jour là, en me levant, je m’étais préparée. Je n’avais toujours pas l’habitude de ne plus vivre à Poudlard. C’est dingue. Chaque matin je m’attendais à ouvrir les yeux et enfiler l’uniforme des Serdaigles. Maintenant, je n’en étais plus une. J’étais une féline d’or à présent. Je devais m’y habituer. Ce n’était pas chose facile quand on avait passé deux ans à s’enchanter d’être une Serdaigle ! J’avais eu peu de temps pour oublier mon ancienne maison. Tout s’était passé si vite lors des dernières vacances. Tout cela me chiffonnait. Reverrais-je un jour le peu d’amis que je m’étais fais là bas ? Cody, Holly, Henry, et quelques autres ? Avec mon « père » qui refusait que j’approche un homme, qu’il est 13 ou 100 ans, c’était sans doute inimaginable. Mais qui sait, le Destin fait bien les choses parfois, non ?

En sortant de mon dortoir, j’attrapais mon petit bloc-notes et l’ouvrait. Aujourd’hui, je n’avais presque rien à faire. Je devrais faire un tour dans les dortoirs pour vérifier que personne n’y traînait dans un peu plus d’une heure, mais avant cela, je devais faire visiter à une jeune fille. Enfin, plutôt une jeune femme. C’était une professeur. On m’avait confié cette tâche. J’étais d’ors et déjà en train d’essayer de me réjouir. J’allais rencontrer quelqu’un, et qui sait, cette personne ne serait peut être pas superficielle, comme toutes celles que je côtoyais depuis quelques temps ? Je l’espérais un peu. Trop peut être ? Lorsque j’arrivais dans le Hall, endroit où je devais retrouver Miss Halet, j’étais la première. Normal, j’avais dix minutes d’avance, comme toujours. Mais bientôt, je compris. Plus les minutes passaient, plus j’avais la désagréable sensation qu’on allait me poser un lapin. Et si elle ne venait pas ? Je n’aurai pas pu lui faire la morale, elle était prof, et moi simple élève. J’avais beau être préfète en chef, je n’y pouvais rien. Et c’était…Assez rageant. Je sentais mes dents me faire affreusement mal. Le soleil s’infiltrait pas très loin, et ne tarda pas à venir caresser ma peau. La sensation de brûlure qui s’en suivit fut atrocement douloureuse. Je m’enfonçais dans un coin d’ombre et y attendais, tel un prédateur. Les gens devaient parfois se demander pourquoi cette étrange fille restait planquée loin du soleil. S’ils savaient…S’ils savaient que chaque nuit, mon ultime désir était de vider des gens de leur sang, bien que cela me répugne !

Des bruits de pas se firent entendre. On se rapprochait. Si c’était Halet, j’allais devoir sortir de là. Elle était en retard d’une quinzaine de minutes. Espérons que son excuse soit bonne ! Pour l’instant, je restais tapie dans l’obscurité, à attendre. Si ce n’était pas elle, je resterais là où j’étais. Sinon…Et bien je devrais quitter ce rassurant et charmant petit endroit. Dommage…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]   Sam 4 Jan - 14:47

M'étirant avec délice, je sors de ma chambre en Alsace et, mes pieds chaussés de pantoufles en forme de lapins, descend les escaliers à la rencontre de ma mère. Bien évidemment, je prends garde de masquer avec la manche de mon pyjama la Marque tatouée sur mon avant-bras. Aujourd'hui, je vais à Beaux-bâtons pour visiter les lieux et pour m'y installer aussi rapidement que possible. J'arrive au beau milieu de l'année, mais ça n'a pas semblé dérange Adélice, bien trop ravie d'avoir trouvé une nouvelle prof. Ma mère, bien trop effrayée de me voir partir, désire me serrer dans ses bras. Je refuse, bien entendu! J'ai 23 ans, zut quoi, les calins, c'est plus pour moi. J'arrive donc à m'éclipser et remonte dans ma chambre pour enfiler une mini-jupe en jean rose et un top blanc limite transparent. Ma tenue habituelle. Mes escarpins aux pieds et ma valise flottant derrière moi, je salue ma mère et transplane juste devant le château, hors de la propriété.

Arrivée devant les portes, je m'arrête et range ma baguette dans ma valise, laquelle retombe directement au sol. Inspirant l'air frais de cette nouvelle vie, je fais claquer mes talons sur les marches et ouvre discrètement la porte, faisant entrer un grand rai de lumière blanche. Personne alentour. Me plantant dans l'entrée, je scrute le hall. Déjà que je suis en retard, si mon guide lui-même n'est pas là, c'est le comble!


Youhou! Y a quelqu'un? Je viens pour ma visite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]   Jeu 16 Jan - 13:32

Finalement, une brunette émergea dans le Hall, faisant entrer avec elle le soleil et sa lumière. Presque aussitôt, je me tapis un peu mieux dans ma cachette. Pas question de sortit tant que la porte ne se serait pas refermée ! En attendant, j’essayais de ne faire qu’un avec le mur qui se trouvait dans mon dos. Je crois que je parvenais plutôt bien à maitriser cet exercice, vu que l’inconnue ne me remarquait même pas. Bon. Pas décidée à fermer les portes visiblement. Bien. Il allait falloir trouver une astuce. Hum…Je jaugeais la pièce du regard. Et presque aussitôt, de ma rapidité vampirique, presque imperceptible aux yeux d’autrui, je me dirigeais vers les escaliers, seul endroit d’ombre environnant. Je m’y asseyais, pour faire mine d’attendre depuis assez longtemps. Puis, d’une voix totalement maitrisée :

Vous êtes Mademoiselle Halet, la nouvelle professeur, n’est-ce pas ?

Elle me trouverait sans mal, j’en étais persuadée. J’étais sur l’une des premières marches. A vu d’œil, la sixième. Merci à mes sens aiguisés de me l’indiquer ! Je souriais très légèrement, pour me montrer polie, sans pour autant bouger de mon petit perchoir. Je sentais son parfum irisé. Odeur assez appétissante. Mais pourquoi je pensais à ça moi ? Ces derniers temps, j’avais de plus en plus de mal à calmer mes ardeurs à ce sujet. Et le fait que l’on soit en plein jour n’aidait absolument pas du tout ! Peut-être que la France ne me réussissait pas ? Toujours est-il que je ne me reconnaissais vraiment pas ici ! C’était assez fâcheux. Mais j’essayais de conserver mon calme. Personne ne devait savoir ce que j’étais, ça allait de soit. Est-ce que c’était néanmoins facile ? Bien sûr que non ! Cacher à quelques personnes qu’on est un vampire, c’est un jeu d’enfant ! Le cacher à toute une école…C’est une autre paire de manches…Infamie…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne me fais pas perdre mon calme s'il te plait... [Aëlys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beauxbatons & Magie :: Archives :: Archives-
Sauter vers: